dimanche 19 novembre 2017

Frenchman's Wilderness Campground and RV Park, Louisiane

Lors de notre passage dans les environs du 2 avril 2012, j'avais écrit ceci sur le camping :

" Samedi matin, entre Lafayette et Bâton Rouge, nous avons décidé de nous arrêter à l’annonce d’un « Welcome Center ». Mais en sortant de l'autoroute, une affiche d’un RV Park (Frenchman’s Wilderness Campground and RV Park) a attiré notre attention. Nous avons donc décidé de nous y rendre, puisque nous devions vidanger les eaux usées… sans parler de la grosse lessive à faire.

Le camping est très boisé et, lors de notre passage, il était tranquille. Il est situé près de la rivière Atchafalaya, à Breaux Bridge. Nous avons réservé pour une nuit puis, le lendemain, avons pris une deuxième nuit. Avec la carte Good Sam’s Club, nous avons eu droit à un rabais de 10%, ce qui donne 30$ au total par nuit. La liste des règlements du camping est très longue, ce qui plaît beaucoup à Camille ! Hi ! hi ! Recherchant la tranquillité et la paix…

En passant, nos voisins étaient des Québécois qui revenaient du Mexique, plus précisément de... Lo de Marcos !!!!

Quand on dit que le monde est petit !
"

 
Nous y revoilà, en novembre 2017 et ce, pour une quatrième fois. Si nous y revenons, c'est que nous aimons sa proximité avec l'autoroute 10, son côté boisé et les employés sympathiques. Cette année, c'est un peu moins tranquille, car le camping est beaucoup plus rempli qu'à l'accoutumée. "C'est inhabituel pour la fin de semaine précédant le Thanksgiving" nous a déclaré la manager.










jeudi 16 novembre 2017

Stationnement mouvementé

Souvent, sur la route, nous passons la nuit dans les stationnements de restaurants ou de centres d'achats.

À Walker, près de Baton Rouge en Louisiane, nous avons opté pour un Walmart. Pendant la soirée, une femme au volant de sa voiture, a manqué la courbe juste derrière Matamata. La voiture est tombée dans le fossé, le parechoc dans l'étang qui borde le stationnement. Deux types avec de gros 4x4 l'ont tiré d'affaire. C'est moi qui ai réconforté la pauvre madame qui était dans tous ses états.

Jusque là, on pensait que c'en serait fini des émotions. Surtout que la nuit fut tranquille et que nous avons bien dormi. Mais le matin fut pas mal plus mouvementé que la soirée.

Voyez plutôt:









En passant, le chauffeur du camion n'est pas blessé. Mais lui aussi était dans tous ses états. Ce n'est pas moi qui l'ai consolé, cette fois. 

mercredi 15 novembre 2017

En Louisiane, maintenant !

Photos du jour...

Après un départ plutôt frisquet.


Nous voilà à notre première étape, la Louisiane.


Hasta la proxima !

dimanche 12 novembre 2017

À la recherche de l'été

Partis depuis deux jours, nous sommes un peu plus au sud que New-York. L'été nous paraît encore loin à rattraper. En Pennsylvanie, on voit quelques arbres avec leurs feuilles, mais la couleur est brun-rouille. Rien de très joli. Le climat se réchauffe lentement.




dimanche 5 novembre 2017

Dignes Dindons

Dans la cour aujourd'hui, des dindons sauvages.

samedi 28 octobre 2017

Comme un producteur d'Hollywood

C'est tout ce qui reste de notre majestueux érable argenté. Il est aussi nu qu'un producteur hollywoodien devant une jeune actrice.



Des images qui supposent que la saison avance et que le départ approche. 😄

mercredi 18 octobre 2017

Encore 3 semaines

Encore trois semaines de ce régime avant notre départ pour le Sud. Je capote:









mardi 3 octobre 2017

Alertes aux coccinelles

Comme c'est arrivé en Louisiane, l'an dernier, ça recommence cette année au Québec: Matamata est envahie de coccinelles. On les voit arriver comme un nuage (bon, j'exagère un peu, mais pas tant que ça).

Il y en a partout à l'intérieur, ça pue les arachides pourries... J'ai peur qu'on mette encore des mois avant d'en débarrasser complètement Matamata.









mardi 26 septembre 2017

Comment énerver les mouches

De mon vivant, je ne me rappelle pas avoir jamais connu 30°C après l'équinoxe.... même pas dans les 2 semaines précédant l'automne, d'ailleurs. Il est vrai que j'ai longtemps vécu sur la Côte-Nord.

Bref. Avec l'automne caniculaire que nous connaissons, les mouches sont encore pas mal présentes. Et la meilleure façon de les énerver semble être de jouer avec le foin.

Ces jours-ci, on a coupé et attaché en balles les hautes herbes des champs voisins de Matamata. Un conseil: éviter de garder la bouche ouverte.




Et là, je me prépare mentalement, car je sais qu'ils vont étendre du lisier dans les prochains jours.

Penser à éviter de garder aussi les narines ouvertes.


mardi 19 septembre 2017

Ça y est, les monarques!!!

Ils sont arrivés, nos monarques! On en a plein les fleurs de trèfles. Cette semaine, en voiture, entre Parisville et Deschaillons, c'était l'hécatombe. Impossible de les éviter. Ils étaient écrasés par centaines sous les voitures et sur les carrosseries. Dire que leurs populations est en déclin.

Un reportage sur le site de MétéoMédia parlait d'eux, ce matin. Pour l'écouter, cliquez ici.

Voici ma vidéo à moi prise hier:

dimanche 10 septembre 2017

Si l'été pouvait durer toujours

Derrière chez nous.

Bon, on est loin du sanctuaire des papillons-monarques au Mexique, mais quand même. Si quelqu'un connaît le nom de ces petits papillons jaunes, ça me ferait bien plaisir. Ce doit être la saison des amours, car il y en a à profusion.










Preuve que les chevreuils qu'on aperçoit au bout du champ à l'occasion ne sont pas des mirages.


Les ratons laveurs non plus, hélas!



Pendant ma promenade, un intrus a profité de mon absence pour s'emparer de Matamata.

dimanche 3 septembre 2017

Jolie bestiole

Distinguez-vous la jolie bestiole sur le plant de maïs?




Étonnante nature.



mardi 29 août 2017

Inondations texanes

Pour ceux qui empruntent souvent les autoroutes au voisinage de Houston, vous reconnaîtrez peut-être cette intersection qui nous permet d'emprunter la 59 en direction de la vallée du Rio Grande.



(Photo prise sur le site de Radio-Canada.)

mardi 15 août 2017

mardi 1 août 2017

Les prochains étés de Matamata

Tel qu'on vous en avait parlé il y a quelques jours, nous nous sommes portés acquéreurs d'une propriété. Matamata passera donc les prochains mois (et les prochains étés) à mi-chemin entre Québec et Trois-Rivières.

C'est la campagne, les voisins sont loin, les nuits sont noires, et les jours, silencieux. Parfait pour rêvasser, imaginer, créer et écrire (et pour faire du bricolage).

Voyez plutôt:








samedi 15 juillet 2017

Pas rapport

Encore une entrée pas rapport avec les voyages, mais il faut bien entretenir ce blogue un petit peu pour ne pas perdre nos abonnés :)  Ma promenade à vélo sur la piste cyclable qui mène au quai de Sainte-Angèle, en face de Trois-Rivières.

Et puis, dans quelques jours, nous aurons sans doute une grosse nouvelle à vous apprendre. Stay tuned (comme disait Maurice Druon quand il se trompait de paparmane).