samedi 20 janvier 2018

Ce soir au menu : Lasagna de Augason Farms !

Bon, là, je ne vous dirai pas que j'ai mis des aliments de qualité supérieure dans nos assiettes. Je voulais faire un test (remarquez, j'en fait souvent). Je tenais à savoir à quoi ressemblaient le goût et la texture des aliments sous vide dont la date de péremption était pour dans... 25 ans!!! En fait, il s'agit d'aliments dits de survie (ou d'urgence) en cas de catastrophe, désastre naturel, etc.

Aux États-Unis, des entreprises qui commercialisent ce genre d'aliments (séchés ou lyophilisés), il y en a beaucoup. La plupart sont situés en Utah, pays des belles découvertes à pied ou à vélo, sur courte ou longue distance. Pourquoi je précise ce détail? Parce que, dans une autre vie, j'ai fait beaucoup de randonnées, et je me suis toujours assigné la gestion des repas (ce qui n'étonnera personne ajoute Camille). Ces repas, après plusieurs heures de marche et d'efforts, devaient être légers, tout en étant goûteux et (idéalement) savoureux.

C'est donc dans cet esprit que j'ai voulu essayer au moins l'un de ces produits...

Voici le repas-test...



Dès l'ouverture de la grosse boîte de conserve, on respire les effluves épicées. Notez la date de péremption: 17 avril... 2042!!!!


Après lecture du texte de la préparation (pas très compliquée), je fais bouillir 4 tasses et demi d'eau dans lesquelles j'ai versé l'enveloppe de pâtes... malheureusement (et c'est un gros défaut à mon avis quand on est en randonnée!), il n'est pas possible d'utiliser l'enveloppe comme contenant. Et, j'ai failli oublier le petit sachet d'absorbant d'oxygène! Oups !


C'est ça le contenu...

Et ça donne ça, une fois cuit...

Une soupe de pâtes aux tomates ! Pour quatre personnes, pas sûre ! Bon, je ne pouvais pas laisser ce plat comme ça ! J'ai fait quelques ajouts et, tant qu'à manger du transformé, aussi bien en mettre en masse...

J'ai fait un "genre" de pâté étagé : lasagne tomatée (j'ai enlevé au moins 1/2 tasse de liquide), saucisses italiennes (pas maison du tout)...

petits pois surgelés...

Et fromage râpé. Au four, une bonne demi heure !

J'ai appris récemment par ma mère, qui l'a apprise d'un chef cuisinier, qu'il y avait de la cellulose dans certains paquets de fromage râpé que l'on achète. Ok, vous me direz qu'il y a des additifs dans à peu près tous les aliments transformés, mais sincèrement, je ne pensais pas qu'il y en avait dans le fromage râpé. Je regarde pas mal les ingrédients lorsque j'achète de nouveaux produits, mais je n'aurais jamais pensé qu'il y avait de la fibre de bois dans le paquet de fromage que j'achetais (achetais à l'imparfait, oui, parce que maintenant je vais râper mon fromage moi-même, en plus, cela revient moins cher).


Ici, on retrouve de la fécule de maïs, considérée par certains comme aussi nocive, mais, bon !

Ce paquet contient de la cellulose...

En conclusion? On a déjà mangé bien pire comme repas, mais tant qu'à payer 15$US (prix exorbitant) pour cette boite, autant acheter trois enveloppes de sauce tomates en poudre à 1$, et trois paquets de pâtes pour à peu près le même prix, et vous obtiendrez exactement la même chose! Un repas à mettre aux oubliettes, donc !

Cette entreprise transforme beaucoup de produits et nous n'avons pas misé sur le bon. Peut-être qu'un autre produit de leur gamme serait plus intéressant... mais nous ne l'essayerons pas pour en parler ! Na!

Un article de la Presse sur  la cellulose : http://plus.lapresse.ca/screens/d92335f4-622f-4297-9442-e3a4507745da__7C___0.html

Cliquez sur ce lien pour avoir des comparatifs sur les différentes entreprises d'aliments de survie au USA: http://www.toptenreviews.com/services/home/best-food-storage-services/


Bon appétit !

samedi 13 janvier 2018

Ce soir au menu : On mange Indien !

Une de mes cuisines préférées est l'Indienne. J'aime l'explosion des saveurs de cette cuisine riche en épices ! Mais, pour m'y être attaquée quelques fois, je trouve que c'est un peu long à faire, surtout si on procède de A à Z, en suivant les étapes de la "vraie" cuisine indienne.

J'ai trouvé sur le site de Ricardo (hé, oui, Ricardo, l'incontournable au Québec !) une recette de poulet express au beurre. J'ai un peu modifié les ingrédients pour que ça goûte plus l'Indien. J'ai servi avec un pain naan fait maison (pain naan BBQ de Ricardo, facile facile !), un riz blanc et brocoli-chou-fleur ! Miam !

 https://www.ricardocuisine.com/recettes/609-pain-naan-au-barbecue


Sous les conseils des nombreux internautes qui avaient laissé des commentaires concernant cette recette : https://www.ricardocuisine.com/recettes/5833-poulet-au-beurre-express, j'ai ajouté et rectifié tout ce qui avait été mentionné ou presque (il y a au-delà de 350 commentaires tout de même)... et, surprise! c'était pas mal plus réussi côté saveur que si j'avais omis tous ses changements, j'en suis certaine. En tout cas, c'était excellent pour nous qui aimons la cuisine bien épicée!

Et mon pain naan, facile à faire, très bon... quoiqu'un peu trop cuit cette fois-ci ! 

Et on termine avec une croustade : framboises et pommes en dessous (avec un peu de sirop d'érable pour ma dent sucrée!). Farine, cassonade et beurre (même quantité) + gruau (le double) au dessus ! Au four 20-30-40 minutes... et hop ! C'est prêt ! Miam !

Bon appétit !

vendredi 5 janvier 2018

Promenade à vélo vers la Californie au jour de l'An...

La piste cyclable qui passe juste à côté du camping où nous séjournons nous permet de parcourir plusieurs kilomètres le long du fleuve Colorado et dans le Wetlands Park.

Plusieurs fois par semaine, nous nous rendons jusqu'au bout de la piste en passant par le Gateway Park.


Cette fois-ci, nous avons décidé de traverser le pont et de nous rendre jusqu'à l'ancienne mission indienne Saint-Thomas du côté de la Californie (le fleuve sépare les deux États). Sur le pont, il y a un passage de chaque côté pour piétons et cyclistes, mais une seule voie d'accès (en alternance) pour les voitures (na-na-na!). Le pont voisin est pour les trains.


C'est là que nous nous rendons...



 Nous n'avons pas pu visiter l'intérieur puisque l'église était fermée. Il n'y a plus beaucoup d'activités sur le site depuis plusieurs années...



Détour vers une autre église, plus petite, où nous n'aurions pas vraiment dû aller car, maintenant, c'est une propriété privée sur la réserve indienne des Quechuans... nous avons vu l'affiche après ! Il y avait une dame, sourde, qui faisait son lavage à l'extérieur. Un petit garçon traduisait en langage des signes ce que disait Camille. On nous a gracieusement permis de prendre des photos, mais nous ne nous sommes pas éternisés...




Le Gateway Park vu d'en haut...

Le pont/viaduc de la Interstate-8 trace l'horizon.

À droite, les deux silos (ou châteaux d'eau) qui jouxtent l'église St-Thomas. Complètement à gauche, l'autre petit église.

Une dernière image prise dans la cour de l'église Saint-Thomas...